toto

Etre actif pendant la grossesse de sa nana partie 1

22 mai 2015

être actif pendant la grossesse

Pour moi, être actif pendant la grossesse de sa nana, ce n’est pas que l’accompagner dans sa prise poids ! J’ai bien pris quelques kilos de couvade pour la soutenir un peu. C’est qu’à force de manger des grosses portions, on a augmenté nos rations quotidiennes. Au moins je l’ai aussi accompagné dans son régime post-grossesse ! Mais plus sérieusement, comment on peut aider notre copine enceinte ? A Pâques, on se jette sur les Kinder surprise et on a tout de suite le cadeau, bah là il faudra attendre.

 

Au début, on ne comprend pas ce qui se trame !

C’est simple, on ne réalise pas que le ventre plat (ou pas, enfin pas encore à l’état de brioche Vahiné) de sa copine va devenir une montagne. Alors on traque la rondeur pendant 3 mois et puis paf ! ça plop comme du miel pop’s !

 

Des phrases clés, tu abuseras

“Mais oui mon amour”, “Oh mais tu as raison”. Alors ce n’est pas qu’à cause de ces fichues hormones que je caressais madame dans le sens du poil mais surtout parce que ma nana était malade, avait des insomnies, qu’elle était grognon.

 

Etre présent, tu seras

Tu seras présent aux échographies. Oh lalala, malheureux si tu comptes échapper à l’écho pour ne pas t’entendre penser “c’est moi qui ait généré ce truc là, ce minuscule petit haricot?!”… tu rêves !

Tu seras présent aussi pour lui dire qu’elle a le teint frais alors qu’elle a passé sa nuit dans la pièce où la reine va seule…

Tu seras présent le matin pour être sûre qu’elle a la pêche. A force de voir la vie façon puzzle, ma copine avait une fâcheuse tendance à vaciller le matin en allant bosser. J’ai fait comprendre à mon boss que je serai moins ponctuel que d’habitude pour m’assurer que tout va bien.

 

Etre actif pendant la grossesse de sa nana en… essayant de se mettre dans sa peau ?!

Pendant quelques semaines, on se dit : “J’aimerais bien me mettre à sa place” parce qu’elle a l’air épanouie et plus belle et puis en fait, tu te dis que la nature a bien fait les choses. Pour la faire rire au moins une fois, essayez vous à la pose d’un gros ballon plein d’eau pendant une journée (non je dis pas qu’il faille avaler des dizaines de boissons à bulles qui développent le muscle K.) Plus sérieusement, j’ai arrêté de fumer en même temps qu’elle, pour l’aider à surmonter ce grand changement. J’ai même été jusqu’à m’interdire le fromage au lait cru. Ce qui ne m’a pas empêché de prendre 10 kilos…

 

Depuis que vous êtes sûr que votre copine ne fait pas d’aérophagie et que c’est bien un mini-vous qui s’annonce, vous ressentez un double sentiment : la joie et l’angoisse (l’anjoie, pour faire court). Je suis là pour ça. On abordera le sexy et la logistique dans un deuxième article.

 

Mathieu

 

 


Post a new comment