toto

Shooting nouveau né : moi, shooting planner

4 septembre 2015

shooting nouveau né

Le shooting nouveau né … Immortaliser les précieux instants du début de la vie d’un bébé, saisir un visage ou une expression, qui demain auront déjà changé, cela fait partie des idées de cadeau de naissance remplies d’émotion et de tendresse. Oui, je me sens guimauve, là, tout de suite, mais comment ne pas craquer devant ces bouilles de nourrissons si drôles, émouvantes et innocentes ? Hein ? Impossible !

J’ai découvert le shooting nouveau grâce aux clichés d’Anne Geddes, la grande prêtresse de la photo bébé, et ses nourrissons dormant tranquillement au coeur d’une fleur ou sur un tapis de plumes. C’est donc inspirée par ces souvenirs que j’ai convenu avec l’une de mes proches, enceinte, que son cadeau de naissance, serait un shooting nouveau né. Et vous savez quoi ? Je suis l’organisatrice en chef de cette séance photo pas comme les autres. J’y vais mais j’ai peur !

Et bien, moi qui croyait qu’il suffisait d’un appareil photo, un bonnet de naissance et un bon biberon avant un shooting nouveau né,  je n’ai pas été déçue du voyage. La tâche s’annonce intense, mais le challenge en vaut la peine.

Je vous entraîne donc au fil de mes découvertes, dans les coulisses du shooting nouveau né.

I – UN SHOOTING NOUVEAU NÉ, CA SE PRÉPARE, ET PAS A LA LÉGÈRE

shooting photo nourrisson

Via magaliedoisy.fr

Plus le shooting bébé est préparé en collaboration avec le professionnel choisi, plus le résultat sera proche de la perfection. Le top est de s’attacher les services d’un professionnel du shooting nouveau né, quelqu’un qui sait exactement ce qu’il fait.

Il faut savoir que ce dernier aura énormément d’éléments à mettre en place le jour J. Entre l’attirail technique, l’éclairage artificiel, les décors et la sécurisation de l’espace destiné au bébé, il n’aura ni le temps, ni la tête à s’occuper des grandes phases du shooting nouveau né. Donc ces phases, elles doivent être au carré et validées, bien avant le jour du shooting photo nourrisson.

Seul le réglage des derniers détails trouvera grâce à ses yeux, afin de garantir l’efficacité de la séance. Sans compter sur la gestion de l’appréhension des parents, les éventuels incidents – pipi sur la peau d’agneau, youpiiiii – et surtout, oui surtout sur l’humeur de la star du jour, j’ai nommé Miss ou Mister Bébé !

Vous ne croyez tout même pas qu’il va se laisser manipuler aussi facilement le bébé, alors qu’il ne rêve que de biberons et de siestes ailleurs que sous le feu des projecteurs !

II – QUE PRÉPARER AU FAIT POUR LE SHOOTING NOUVEAU NÉ ?

accessoire shooting nouveau-né

Via foxaep.com

J’aurais tendance à vous répondre : TOUT ! Bon j’exagère, mais encore une fois, plus vous aurez pensé à l’univers que vous souhaitez créer en communiquant avec le photographe, qui lui, apporte des idées brillantes et pleines de bon sens, plus le shooting nouveau né sera aisé à mettre en place.

Le primordial du primordial du shooting nouveau né: prévoir la totale S-E-C-U-R-I-T-E du bébé. Un grand nombre de photos qui pourraient nous inspirer, sont souvent le fruit d’un assemblage de plusieurs clichés. Donc évitez de penser à des trucs un peu déglingos, du genre « scotcher pour de vrai » un bébé en hauteur, essayer de le faire tenir assis dans une coquille d’oeuf, ou le déposer sur une branche d’arbre, hein. Toutes vos idées un peu dingues pour le shooting nouveau né, c’est NO !

Après, si vous préférez les montages à un instant réaliste, parlez-en également avec le photographe, afin qu’il vous guide dans vos choix et vous ramène à la raison en cas de grave délire.

Au delà du support de l’installation du nourrisson, certaines postures peuvent être dangereuses lors du shooting nouveau né : sa colonne vertébrale fragile et par conséquent sa tête ne pouvant tenir seule, nécessitent des précautions sérieuses. Donc oubliez vos rêves de bébé accroché à une tyrolienne avec des ailes d’oiseau dans le dos. Non mais !

accessoire pour shooting nouveau né

Via blog.darth.ch et photo-creation.com

Le décor et les accessoires doivent être sélectionnés avec soin afin que le shooting nouveau né soit au goût des futurs parents. Après avoir pris la température auprès de ces derniers et rédigé leur cahier des charges, transmettez leurs souhaits au photographe et encore une fois peaufinez la stratégie en équipe !

Posez le cadre : ambiance champêtre, céleste, rock and roll, royale, aquatique, végétale…Et oui, si vous habillez bébé en cow boy alors que les parents rêvent de voir leur précieux allongé dans un nénuphar, ça ne va pas le faire, c’est certain.

Pour le shooting nouveau né, prévoyez des accessoires comme les bonnets, les tissus, les « contenants » (malle, sac, panier) matelas de plumes, rubans, fleurs, bien à l’avance et en connaissance de cause. Les brocantes sont une mine d’or pour dénicher des objets insolites. La famille peut également fournir des accessoires qui lui tiennent à coeur et feront de ce shooting nouveau né un souvenir rempli d’émotion et d’authenticité : couffin de maman, ancienne poussette utilisée pour le grand père, bonnet de laine tricoté à la main

N’oubliez pas que la star et l’élément principal du shooting nouveau né, c’est l’enfant, donc ne chargez pas trop le décor, au risque de voir le petit bout disparaître sous une montagne de frous frous.

C’est le décor qui met en valeur le bébé, et pas l’inverse.

III – LE SHOOTING NOUVEAU NÉ EN DIRECT LIVE

shooting nourrisson

Via bebephotographe.com

Si j’insiste encore sur la préparation en amont du shooting nouveau né, c’est aussi parce que le statut de nouveau né est très éphémère. La meilleure période se situe entre le 4ème et le dixième jour de l’enfant. En effet, il dort beaucoup, d’un sommeil très lourd, et il est plus facile de le manipuler sans le réveiller.

Après 15 jours, c’est toujours possible, mais ça commence à gigoter sévère, à s’agiter du bulbe et les fameuses coliques font leur apparition : grimaces assurées !

La pièce où se déroule le shooting nouveau né doit être chauffée. Et oui, bébé se retrouve nu comme un ver, parce que la couche et le body, ça ne le fait pas côté glamour ! Enveloppé dans une couverture douillette, l’un des parents nourrit son enfant. Repus, il va s’endormir très rapidement. Enfin, normalement, si tout se passe comme prévu !

Tiens, petit truc pour savoir si le bébé est profondément endormi : soulevez un de ses petits bras…non pas si haut ! Si le bras redescend doucement, ce n’est pas encore le moment. Si le bras retombe lourdement, bébé est mûr pour le shooting nouveau né !

shooting photo nouveau né

Via shooting-photo-agency.fr, foxaep.com et trionty.com

Il faut absolument veiller à ce que le bébé soit à l’aise. Pour cela, il doit être au chaud (la bouillotte fonctionne très bien), et apaisé (avez-vous déjà entendu parler du bruit blanc ?). Pour rassurer bébé, les espaces confinés constituent un décor idéal : contenant confortable et rembourré, comme par exemple un panier ou une malle. Sinon, les mains des parents pourront le réchauffer jusqu’à ce que les flashs crépitent.

Les positions et les décors s’enchaînent entre précision, calme, douceur… et vitesse, parce qu’un serein shooting nouveau né peut vite se transformer en crise de « ouinnnns » intempestive s’il traîne trop en longueur. L’activité autour de lui, les émotions qu’il ressent de la part des personnes qui l’entourent et l’éventuel stress du photographe ou des parents peuvent avoir raison du sommeil d’un nourrisson. Les changements de décor et d’accessoires doivent donc être fluides.

photoshoot nouveau né

Via seance-photo.photosfashion.com et strasbourg-photographe.fr

Si bébé se réveille au cours du shooting nouveau né, il vaut mieux laisser les parents le rassurer au calme plutôt que vouloir terminer la séance coûte que coûte. Sauf si le bébé est calme : dans ce cas, il faut profitez de ces instants pour prendre quelques photos de Miss ou Mister bébé éveillé(e). Capter un regard, une expression, un geste furtif, c’est l’émotion garantie.

Il est toujours bon de terminer la séance photo avec quelques clichés de la famille…

Me concernant le shooting nouveau né du bébé de mon amie approche. Et vu comme je me suis démenée, je vous assure que tout est prêt : le photographe est briefé ET d’accord avec les choix des parents, les décors et les accessoires sont dénichés et déjà rangés par ordre de présentation, comme pour un défilé de mode. Appelez-moi shooting planner !

Il ne manque plus que la mini star, annoncée dans les prochains jours. J’espère que j’aurai droit aussi à mon cliché avec le précieux !

Rédigé par Julie

 Crédits photo de une : yvangatty.com


1 comment

Post a new comment