toto

Conseils pour trouver une jeune fille au pair

29 septembre 2015

trouver une jeune fille au pair

Trouver une jeune fille au pair, ce n’est pas très difficile, du moins en théorie. De nombreuses agences de placement existent en France et sont capables de vous recommander bon nombre d’étudiantes anglophones, allemandes, asiatiques ou encore sud-américaines pour garder vos enfants.

Toujours est-il que trouver une jeune fille au pair – et là, je sens que vous savez que je vais vous ressortir ma phrase fétiche en matière de garde d’enfant – ça SE PREPARE ! Et oui, accueillir une personne entre 18 et 30 ans dans le giron familial, puisque c’est de cela dont il s’agit, ce n’est pas comme ouvrir votre chez vous à une baby-sitter deux fois par semaine.

Si vous avez bien conscience de ce léger détail, vous conviendrez qu’il vaut mieux accorder vos violons à l’avance avec l’éventuelle agence de placement puis avec l’étudiante étrangère que vous aurez sélectionnée.

En clair, vous allez devoir plancher sur vos valeurs, les règles incontournables de la maisonnée, les tâches confiées, de manière à trouver une jeune fille au pair dont le profil collera au plus près de celui que vous souhaitez pour les 10 à 18 mois à venir. Et pour cela, vous devrez vous poser les bonnes questions.

Allez, nous allons un peu débroussailler tout ça ensemble !

TROUVER UNE JEUNE FILLE AU PAIR POUR PARTAGER VOTRE QUOTIDIEN

trouver une jeune fille au pair en france

Via sous-notre-toit.fr

Trouver une jeune fille au pair pour garder vos enfants, c’est accueillir chez vous une toute jeune personne, encore étudiante, pas forcément expérimentée auprès des tout-petits comme des plus grands d’ailleurs. Gardez toujours en tête qu’elle vient en France pour apprendre notre langue, pour découvrir notre culture et partager la sienne, elle doit donc être accueillie et considérée comme un membre à part de la famille…un peu comme la grande soeur de vos enfants.

Pour mettre toutes les chances de votre côté afin de trouver une jeune fille au pair qui vous corresponde, prenez le temps de mettre noir sur blanc vos attentes, autant en terme de caractère, d’expérience, de règles à respecter, ce que vous êtes prêts à accepter et à partager.

Sachez identifier vos valeurs : qu’est-ce qui importe le plus pour vous au sein d’une famille ? La tolérance, le respect, la politesse, l’obéissance, l’ordre, la propreté, le grain de folie, le partage, la communication ? Votre éducation va, comme pour vos propres enfants entrer en jeu pour trouver une jeune fille au pair, donc mieux vaut savoir qui on est.

Fixez également les règles à respecter, car vous aurez à gérer une grande adolescente en pleine découverte : horaires, bruit, partage de la salle de bain, des repas, sorties, réception d’amis à la maison… tout cela pourrait sembler couler de source, mais il est très important de connaître ses propres limites avant de trouver une jeune fille au pair plutôt que de les découvrir au fil du temps.

Etablissez un agenda hebdomadaire extrêmement détaillé, incluant l’accompagnement des enfants à l’école le matin et leur retour le soir, le goûter, les devoirs le cas échéant, les jeux, le bain, les repas, les activités en semaine, et la gestion du mercredi après-midi.

Une fois cette « introspection » accomplie, vous aurez tout le loisir de communiquer sur de bonnes bases, avec la jeune femme. N’hésitez pas à multiplier les contacts par téléphone ou mail afin de voir se profiler un soupçon d’affinité ou non. Et puis, vous pourrez tester son niveau de français, pour vous rassurer ou vous convaincre qu’il y aura du boulot !

TROUVER UNE JEUNE FILLE AU PAIR, C’EST CONNAITRE SES DROITS ET SES DEVOIRS

jeune fille au pair

Via sejours-contacts-linguistiques.com

Attention, trouver une jeune fille au pair, ce n’est pas la porte ouverte à toutes les libertés, loin de là ! Son séjour en France correspond à un échange culturel fondé sur l’égalité.

Ainsi, vous avez le devoir de :

- la loger en lui fournissant une chambre individuelle afin de respecter son intimité et ses heures libres

- lui offrir le couvert

- l’aider à apprendre le français au sein de la famille mais également en la libérant une dizaine d’heures par semaine pour ses cours. Vous n’avez pas trop le choix, car les cours de Français sont obligatoires pour elle.

- lui donner deux jours de repos, soit consécutifs, soit en 2 x 24h, et si ça inclut un dimanche, c’est quand même mieux !

- lui fournir son argent de poche

- lui assurer un moyen de transport individuel ou en commun lui permettant de se déplacer facilement

- engager votre responsabilité quant à sa protection et sa sécurité même durant ses heures libres…parents d’une grande ado avant l’heure vous serez !

En contre partie, la jeune fille au pair devra :

- vous fournir 30 heures de travail hebdomadaire réparties sur 5 jours

- vous accorder 2 soirées de baby sitting par semaine, mais cela reste facultatif et non récupérable

- s’occuper de vos enfants 2/3 du temps en s’assurant de leur sécurité, de leur bien-être et de leur épanouissement, sachant qu’elle n’est pas obligée d’être qualifiée pour la garde d’enfants. C’est une grande soeur avant tout, qui doit être considérée comme telle, avec ses failles.

- participer aux tâches ménagères concernant uniquement les enfants et elle-même : repas, nettoyage et rangement des chambres des enfants et de la sienne, lessive des enfants…En aucun cas trouver une jeune fille au pair rime avec trouver une femme de ménage ! Ce n’est pas la bonne à tout faire, elle allège seulement votre quotidien avec les enfants.

- adopter le fonctionnement familial et ses règles, puisque vous être supposés l’y intégrer complètement

Attention, la jeune fille au pair a le droit de gérer son temps libre, ses soirées et ses jours de congé comme bon lui semble, sans devoir vous rendre de comptes. Rien ne vous empêche de lui proposer de participer à certaines soirées, week-ends en famille ou même l’emmener en vacances.

A ce propos, elle n’a pas droit aux congés payés, donc si vous partez en vacances avec elle, ce qui est quand même mieux pour son intégration, elle sera tenue de respecter ses heures de travail, et vous ses temps de repos.

En résumé, trouver une jeune fille au pair, c’est bénéficier d’un mode de garde souple, favoriser l’échange culturel entre les deux parties, et être prêt à partager un peu de sa sphère intime avec un membre de la famille supplémentaire et à durée limitée.

TROUVER UNE JEUNE FILLE AU PAIR, COMBIEN ÇA COUTE ?

trouver jeune fille au pair

Via plurielles.fr

Pour trouver une jeune fille au pair il faut investir un peu…beaucoup, mais les dépenses sont justifiées et paraissent moins insurmontables face au confort de la garde de vos enfants. Ainsi, vous devrez compter avec les dépenses suivantes :

- Agence de placement : 400€ de frais d’inscription et de suivi

- Repas : comptez une part supplémentaire variable en fonction de vos choix culinaires et des habitudes alimentaires de votre jeune fille au pair

- Argent de poche : entre 65€ et 100€ par semaine

- Transport : tickets de bus, métro, ou voiture et carburant

- Frais d’inscription aux cours de français, le paiement des cours restant à sa charge

- Assurance maladie : environ 150€ par mois

Libre à vous de lui faire de petits cadeaux, de l’emmener au restaurant ou lui offrir des activités, mais en gros, vous débourserez pour trouver une jeune fille au pair et la garder de 400 à 600€ par mois. Le prix de la tranquillité.

LES FORMALITÉS AUXQUELLES PENSER POUR EMBAUCHER UNE JEUNE FILLE AU PAIR

trouver jeune fille au pair étrangère

Via aupairamerica.fr

Votre assurance multirisque-habitation couvre tous les occupants du foyer, la jeune fille au pair comprise. Inutile donc de contracter une assurance particulière. En revanche, il faudra peut-être envisager une assurance responsabilité civile.

Huit jours après son arrivée, vous devez la déclarer à la Sécurité sociale et vous faire immatriculer à l’Urssaf.

Vous devez établir un contrat écrit et le déposer auprès du bureau de la main-d’oeuvre étrangère à la Direction départementale du travail et de l’emploi (DDTE) qui délivrera une autorisation provisoire de travail à l’étudiante étrangère.

Pensez à vérifier sa carte d’identité ou son passeport, et vous assurer que votre jeune fille au pair est bien en possession d’un visa si son pays d’origine l’exige.

Vous voilà donc « armés » pour trouver une jeune fille au pair et accéder à la garde d’enfants la plus souple qui soit ainsi qu’à un échange culturel hors du commun.

Malgré de petits efforts à envisager quant au partage du lieu d’habitation et pendant l’intégration de la jeune fille, vous devriez vite vous apercevoir de la montagne d’avantages dont vous allez bénéficier ! Moi, en tous cas, je valide !

 Rédigé par Mathilde

Crédits photo de une : kapaupair.com


Post a new comment